Sultan Galiev : le père de la révolution tiers mondiste Le père de la révolution tiers mondiste – Alexandre Bennigsen, Chantal Lemercier-Quelquejay

Sultan Galiev

Que veulent les Musulmans révolutionnaires? Alexandre Bennigsen et Chantal Lemercier-Quelquejay, tous deux islamologues et turcologues, ont les premiers redécouvert le rôle-clé joué dans l’émergence de leurs idées par un instituteur et journaliste tatar, Sultan Galiev, des débuts de la révolution d’Octobre à la fin de 1928, date de son élimination par Staline.

Sultan Galiev est le père de la révolution tiers-mondiste, parce qu’il a élaboré la doctrine du ” communisme national musulman “, un socialisme réalisé par les travailleurs musulmans et non imposé par le prolétariat européen, impliquant aussi la décolonisation des territoires occupés par l’ancien empire tsariste.

Si des dirigeants du Tiers-Monde comme Nasser, Ben Bella, Tan Malaka ou Khadafi ont reconnu en lui un précurseur, c’est qu’il fut l’un des inspirateurs de la révolution coloniale qui a embrasé l’Afrique et l’Asie.

Calomnié ou ” oublié ” par l’historiographie soviétique (pour qui il fut un ” Trotsky musulman “) Sultan Galiev, révolté contre tous les impérialismes, est donc un peu le prophète des grandes luttes de libération d’aujourd’hui, de celle des combattants palestiniens à celle des Modjahidins Afghans.

Au coeur de ces luttes, sa vie pose la question fondamentale de la coexistence du marxisme et de l’Islam.

Les auteurs sont tous deux spécialistes de l’Union soviétique et des musulmans en Asie; ancien professeur d’histoire à l’université de Chicago, Alexandre-Bennigsen est directeur d’études à l’E.H.E.S.S. Chantal Lemercier-Quelquejay, turcologue, est maître de conférences à l’E.H.E.S.S. Leurs principaux ouvrages sont Les Mouvements nationaux chez les Musulmans de Russie, L’Islam en Union soviétique, Les Musulmans oubliés.

Leave a Reply